Calendrier de l’ Avent 2022- 5

En ce 5 Décembre, Madame Modération nous accompagne tout au long de cet article car nous allons parler Vin Chaud !

Le mélange du vin et des épices remonte à l’époque Romaine pour faciliter la digestion. Le vin chaud se prénommait « Conditium Paradoxum », et contenait principalement du miel, du poivre, du laurier, des noix et des dattes. Ces ajouts et épices permettaient au vin d’être conservé plus longtemps sans s’oxyder.

C’est au moyen-âge que cette boisson épicée s’est le plus rapprochée de celle que nous dégustons aujourd’hui ! Les vins épicés ce sont démocratisés en Europe et c’est à cette époque, que de nouvelles épices ont fait leur apparition comme le clou de girofle et la cannelle. Ce vin chaud plus sucré était aussi appelé « Hypocras ». Par la suite, de nouveaux ingrédients se sont ajoutés comme la cardamome ou les agrumes, découverts lors des grandes explorations.

Servir le vin chaud épicé lors de la période hivernale vient de l’Europe du Nord et de l’Est. Cette boisson est devenue une tradition très populaire en France vers 1890.

Rendons-nous à la briqueterie de Chevilly-Larue dans les années 1890, où les membres de la famille ANDRY ont été nombreux à y travailler en tant qu’ouvriers, charretiers ou plus couramment journaliers. Les premières briqueteries de Chevilly-Larue (Bohy et Lafontaine) se sont implantées au tout début du XXème siècle avant de devenir la principale industrie de la ville jusqu’aux années 60. Le travail y était rude, sans fin, les conditions de vie aussi. A la cité ouvrière, appelée « briquante », les briquetiers sont logés gratuitement sur place avec leur famille dans des petites maisons rudimentaires collées les unes aux autres. avec l’eau, l’électricité et le chauffage : deux sacs de charbon par mois. C’était appréciable mais, l’hiver, le froid se faisait sentir ! 

Alors à la fin de la journée, les mômes courraient attendre leur père à la sortie d’usine et sur le retour, avec un peu de chance, ils s’arrêtaient au vendeur ambulant. Là, un bon verre de vin chaud attendait les plus grands, les plus petits se partageaient un cornets de marrons. ( tiens donc !). Pour les moins chanceux, leur mère faisait préparait le vin en fin de journée, l’odeur embaumait la cuisine, les chambres. Ainsi tout le monde se réchauffait autour de ce bon breuvage avant de continuer la journée à s’occuper des quelques bêtes et du jardin lorsqu’ils avaient la chance d’en avoir un petit carré.

En plus de réchauffer le corps, le vin chaud est un vrai cocktail d’hiver anti-fatigue, anti-rhume, anti-grippe et anti-bronchite. Mais il ne s’arrête pas là puisqu’il stimule aussi l’appétit, améliore la digestion et tonifie l’organisme.

Mais comment réaliser son vin chaud ? :

Pour accompagner votre vin chaud, les gâteaux de Noël comme le pain d’épice, et les sablés seront en adéquation parfaite avec la boisson, mais également avec l’ambiance. 

  3 réflexions sur “Calendrier de l’ Avent 2022- 5

  1. 5 décembre 2022 à 17 h 30 min

    avec toutes ces vertus, pourquoi s’en priver ?

    Aimé par 1 personne

  2. Dominique Lenglet
    5 décembre 2022 à 17 h 04 min

    T’es certaine de toutes les vertus du vin chaud que tu attribues en fin de texte…..? j’attends toujours les premiers frimas pour avoir le prétexte d’un bon vin chaud, j’adore ça… mieux que le chocolat.

    Aimé par 1 personne

    • 5 décembre 2022 à 17 h 12 min

      Je pense que c est variable selon le type d épices que tu mets dedans.
      Mais a petite dose, cela ne peut pas nous faire du mal !!

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :