Père et fils BRONDY, 35 ans d’intervalle

#1Jour1Ancêtre – Génération 10/9 – Sosa 818 – Lignée HOUEL

Il s’est passé plein de choses intéressantes le 07 Janvier dans la vie de nos ancêtres, le choix fut difficile mais ce soir, nous allons célébrer 2 mariages à 35 ans d’intervalle.

Partons en Vendée, à l’aube de la révolution, dans le petit village de Mouzeuil-Saint-Martin. A cette époque encore, il est relié à Nalliers. Puis, Saint-Martin-sous-Mouzeuil est créée comme commune en 1743 par ordonnance royale, détachée de Nalliers. Lors du rétablissement de l’évêché de Luçon en 1817, Mouzeuil lui est rattachée.

Nous sommes en 1783, Pierre BRONDY et Jeanne CORDIN s’unissent devant Dieu, à l’aube de leur 20 ans. Ils semblent heureux et rêvent du meilleur. Le bonheur leur sourit avec l’arrivée de leur premier enfant en octobre de la même année, un petit garçon qu’ils prénommeront Jean. Il sera suivi par 5 sœurs et 5 frères.

Mais les ombres de la Révolution Française et de la Guerre de Vendée envahissent le ciel de sombres nuages et remplissent les marais salants de massacres et autres tueries, laissant sur ces champs de bataille des familles meurtries, apeurées et touchées par la famine.

Tant bien que mal, Pierre et Jeanne continuent leur petite vie de Tisserand.

1818, Vincent, leur 3eme fils, s’unit à la jeune Rose BENOIT, 35 ans après ses parents. Un beau symbole d’amour et de joie dans ce monde de brutes. Parmi les témoins figurent 2 de ses frères, Jean, l’ainé et Jacques son cadet. tandis que du coté de l’épouse son frère et un ami se portent témoins.

Des parents qui peuvent être fiers de leur fils, et fêter comme il se doit leurs noces de rubis même si, j’en suis certaine, ce genre de considération leur importait bien peu. Mais c’est avec un bon vin chaud autour d’une table et au coin d’une cheminée qu’ils fêtèrent surement cet évènement.

Vincent et sa femme ne sont pas nos ascendants directs. Je ne leur ai pas trouvé d’enfants à ce jour. Notre ascendance vient de 2 autres enfants de Pierre et Jeanne, oui, oui ! double ascendance sur cette branche !

Nous aurons bien d’autres moments pour parler de cette famille BRONDY, dont les enfants ont réussi à me créer des nœuds dans le cerveau tant leurs mariages sont croisés : Entre les familles BRONDY, PORCHER et BENOIT, j’ai l’impression qu’il y a plus de couples que de lits conjugaux !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :