R comme … Raoul

#ChallengeAZ, collatéral Sosa 22, lignée GOURCI

« Raoul ? c’est assez commun comme prénom ! »

Effectivement mais l’histoire de notre ancêtre est, me semble-t-il, assez originale.

Issu du germanique rad, le conseil, et Wolf, le loup, Raoul signifie donc  » celui qui est conseillé par le loup « , importante divinité totémique des mythologies germaniques.

Sous différentes graphies qui le confondent parfois avec « Rodolphe », Raoul fut très répandu dans toute l’Europe occidentale dès les VIIIe- IXe siècles et ne connut de déclin qu’à partir de la Renaissance. En France, il devint alors beaucoup plus rare que dans les pays anglophones où, sous la forme de Ralf (ou Ralph), il ne cessa d’être régulièrement attribué. Raoul connut une période de vogue à la fin du XIXe siècle et jusqu’aux environs de 1920, mais, depuis, est resté très discret. Saint Raoul fut, au IXe siècle, un actif évêque de Bourges ; il fonda plusieurs monastères dans son diocèse, qui était alors le plus important de France.

Armand Raoul GOURCI est le troisième enfant de Jules Alphonse et Delphine Théodorine MEUNIER. Il vient au monde le 14 mars 1898 à Unverre, en pleine terre beauceronne.

C’est en cherchant l’histoire militaire de son père Jules que je suis tombé, par le plus des grands des hasards sur la fiche matricule de son fils Armand.

Afin de m’assurer du lien parental, je retourne dans les actes de naissances où est confirmé le lien de parenté : Il est donc bien le frère de Alphonse Kleber, et donc l’oncle paternel de la grand-mère de Jean Francois. Voilà pour la situation familiale.

Faute de découvertes sur le père, je me plonge dans la vie d’Armand Raoul, car en cherchant un potentiel acte de mariage ou acte de décès, il est possible que des détails sur ses parents y soient inscrits.

Et là… grande surprise !! : Il est déclaré non Mort pour la France !!! bizarre cette annotation !!

Pour bien comprendre il faut revenir en 1918 lors de son recensement militaire sous le matricule 561, il est alors incorporé le 1 mai 1917 et part le même jour en tant que 2de classe. La Guerre commence alors qu’il n’a pas fini son service mais d’office il part au combat. Après plusieurs changements de régiment d’infanterie, il incorpore le 412eme RI le 23 mars 1919, année de la mise en place de l’Armée du levant, qui correspond à l’installation des troupes françaises dans les zones turques et syriennes, à la fin de la Première Guerre mondiale, dans le cadre des mandats de la Société des Nations.

Conformément aux accords Sykes-Picot signés le 16 mai 1916 entre la France et la Grande-Bretagne, les troupes françaises se sont installées au Levant à partir de 1917. Ces accords, anticipant la fin de la guerre, déterminaient le partage et la répartition entre les deux puissances alliées des zones d’influence au Proche-Orient.

Armand Raoul GOURCI se dévoue à son régiment et sert au sein de cette armée du levant de Mars 1919 à Aout 1920, c’est à dire dans la première phase de cette « nouvelle guerre » : D’une guerre de territoire, on passe à une guerre de pouvoir où le pétrole et l’immigration juive deviennent primordiaux. De 1918 à 1921, il s’agit pour les Français de finir de battre les Turcs et les syriens aux prix d’opérations militaires très traditionnelles : L’année de la campagne de Cilicie jusqu’au premier cessez le feu du 10/03/1921 fut effroyables.

En octobre 1921, la France renonce définitivement à la Cilicie qui revient à la Turquie.

Mais tous les soldats français tombés en Cilicie entre 1920 et 1921 sont morts pour rien soit environ 1200 hommes rien que pour le 412eme Régiment d’infanterie.

Armand Raoul GOURCI fait partie de ces soldats, il meurt le 28 mai 1920 en territoire d’opérations extérieures comme il est indiqué sur le site mémoires des hommes à Chadir Pacha en Cilicie.

Il sera noté sur le monument aux morts de Frazé et pourtant il sera déclaré comme non mort pour la France, sous-entendu, non mort au combat de la Grande Guerre.

« Mais il y a laissé sa vie tout de même… »

Malheureusement, ils sont nombreux dans ce cas là.

« Je suis bien curieux de savoir quel document contient le dossier conservé à Caen, au service historique de la défense »

Moi aussi, figure toi, j’ai fait une demande de copie, nous verrons bien, un jour, peut-être nous reviendrons sur cet article.

En attendant, à demain pour la lettre S comme …

« Sydney !!!! Oh que j’ai hâte d’être à demain »

  4 réflexions sur “R comme … Raoul

  1. 1 décembre 2022 à 13 h 06 min

    Cette mention n’est pas très juste quand même. Pfff 😟😟

    J’aime

  2. 22 novembre 2022 à 9 h 58 min

    S comme Sidney, j’attends ça avec impatience 😉

    Aimé par 1 personne

  3. 21 novembre 2022 à 10 h 37 min

    l’orthographe des noms de famille est toujours très aléatoire.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :