Marraine de Guerre 1939-1945

Lignée KOCH

Lorsque débute la première guerre mondiale, les soldats partent confiants au combats « la fleur au fusil » en pensant sincèrement que ce ne serait que l’histoire de quelques semaines tout au plus.

Puis, face aux tourments de la guerre, le poilu puise espoir et réconfort dans les nouvelles qu’il reçoit des siens restés à l’arrière. Mais quand un soldat n’a plus de famille ou qu’il se trouve isolé sur le front, qui est là pour lui remonter le moral et l’aider à endurer l’horreur du quotidien ?

C’est dans ce but qu’est créée la première œuvre de marraines de guerre, La Famille du soldat, le 11 janvier 1915 à Angers, dont le principe est de mettre en relation épistolaire des femmes, les marraines, avec les hommes du front, leurs filleuls, afin de leur apporter soutien et force. 

Ainsi des femmes, en plus de leur charge familial et des travaux supplémentaires à supporter en l’absence des hommes au front, soutiennent moralement, psychologiquement parfois, affectivement des soldats, le plus souvent livrés à eux-mêmes, ayant par exemple perdu leur famille. S’intallent alors des correspondances entre les soldats sur le front et ces femmes qui deviennent leur marraine de guerre. Parfois en plus du courrier, elles envoient des colis, des cadeaux, des photographies.

Cette institution populaire a laissé un souvenir marquant ce qui explique sa réapparition en 1939 lors de la Seconde Guerre mondiale.

Au détour d’un carton, remplis de photos et documents anciens, qui m’a été précieusement confié, je découvre que, pendant cette dernière période de 1939-1945, ma grand mère Thérèse KOCH a été l’une de ces marraines de Guerre, ou plutôt on le lui demande. A-t-elle répondu favorablement à ce soldat. J’ai envie de croire que oui. L’a-t-elle été pour d’autres ? Tout est possible.

Aujourd’hui, ma seule envie est de retrouver la famille de ce Soldat pour partager avec eux : Soldat HUARD Clément Matricule 851 C100, 1 rue de la Motte ROUEN. Courrier daté du 20 Mars 1945.

  2 réflexions sur “Marraine de Guerre 1939-1945

  1. 11 avril 2021 à 22 h 14 min

    Ha oui , je suis d’accord avec Catherine. Une bouteille à la mer et tout devient possible !

    Aimé par 1 personne

  2. 11 avril 2021 à 21 h 14 min

    C’est super ! Il faut lancer un grand appel général pour retrouver les descendants de ce soldat !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :