D comme … Domestique

ChallengeAZ,

« Alors ce métier-là, je suis presque certain que c’est l’un des plus vieux métier du monde ! »

C’est fort possible.

Dans sa définition primaire, un domestique est une personne employée pour le service, l’entretien d’une maison, d’un établissement. mais dans son histoire, le domestique pouvait aussi représenter des servants agricoles, des serviteurs personnels ou toute autre personne au service d’autrui, sans forcément d’autres formes de précisions.

Dans un milieu urbain, le domestique était responsable de tous les travaux ménagers et même de la cuisine si son employeur appartenait à la classe supérieure. Dans les milieux ruraux, les domestiques effectuaient toutes sortes de tâches agricoles; ils défrichaient et cultivaient des terres, élevaient du bétail et s’en occupaient.

Les domestiques pouvaient être des hommes ou des femmes, des adultes ou des enfants. Les femmes s’occupaient du bétail fermier, de la volaille et du potager, en plus de nettoyer la maison et de faire la lessive. Ce métier ouvert aux plus jeunes permettait ainsi aux jeunes filles de se constituer une dot. Dans le monde rural, la mise en domestication des jeunes « adultes » offrait à la famille l’opportunité d’alléger les charges et d’ apporter des revenus supplémentaires. Il n’était pas rare de voir les parents « louer » un ou plusieurs de leurs enfants en tant que domestiques à cause de la pauvreté.

Selon les époques et la classe sociale de l’individu utilisant le terme de Domestique, celui-ci avait différentes connotations plus ou moins négatives, certaines s’approchant de l’esclavagisme des petites classes, les traitant ainsi uniquement pour la bienséance de leur rang : Il est toujours plus poli de dire « c’est ma domestique », plutôt que « c’est mon esclave » dans le monde du XVIIIème siècle, par exemple.

Le symbole vestimentaire par excellence des domestiques est le tablier blanc.

Dans notre arbre, à ce jour il y a 27 domestiques repartis entre 1785 et 1945, dont 22 femmes. Souvent ces hommes et femmes ont exercé plusieurs métiers au gré des actes retraçant leur vie.

Selon les actes, une précision est faite comme domestique de labour ou fille de maison. Mais cela nous apporte peu de détail sur leur niveau de vie.

J’ai repris un à un les patronymes des domestiques et j’ai cherché sur le célèbre site de la BnF, Rétronews, si certains avaient eu ou connu des faits divers. Devant mes recherches vaines, je m’apprêtais à terminer cette article comme ça, simplement, quand tout à coup, cet article attira ma lecture. Je vous le partage sans plus de commentaires. Simplement, je le trouve hilarant et pourtant il démontre le désespoir de quelques uns d’entre eux.

  7 réflexions sur “D comme … Domestique

  1. 4 novembre 2021 à 12 h 21 min

    Elle est complètement incroyable cette histoire de résurrection ! On peut présumer du niveau de vie des domestiques en regardant celui de leurs employeurs et également en faisant un parallèle avec les métiers exercés lorsqu’ils n’étaient plus domestiques. Le mariage peut également donner une idée : mariage entre domestiques, mariage d’une domestique avec l’instituteur ou l’épicier du coin…

    Aimé par 1 personne

  2. Dominique Lenglet
    4 novembre 2021 à 11 h 41 min

    eh bien, elle lui doit une fière chandelle, pauvre gars. l’histoire ne dit pas combien de temps encore vécut la fausse morte .

    Aimé par 1 personne

  3. 4 novembre 2021 à 11 h 24 min

    Ah un autre domestique 🤣

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :