F comme … Facteur

#ChallengeAZ, Lignée PATY, Génération II et III , Sosa 2 et 4

« Le facteur n’est pas passé…! »

Sidney, tu te lances dans la musique ?

« Bah, c’est toi aussi, qui choisit des thèmes inspirants !! »

Le métier de facteur a inspiré de nombreux membres de notre famille mais uniquement sur les générations les plus récentes.

« Oui à la maison, on le connait par cœur ce métier ! »

Exact.

Pourtant ce métier existe depuis la nuit des temps. Les messagers sont aussi anciens que l’histoire de la lettre. A pied puis à cheval, ils ont sillonné les routes de France pour acheminer les dépêches. Toutefois, il faut attendre les XVIIe puis XVIIIe siècles pour que soit mis en place un service de distribution du courrier à l’intérieur même des villes. C’est la naissance du
« facteur », du latin factum (celui qui fait). Facteur de ville, facteur rural, fonctionnaire puis salarié, le facteur est entré dans la culture populaire et compte parmi les personnalités préférées des Français. Le métier, s’il reste centré sur ses missions principales de tri et de distribution, a beaucoup évolué dans un contexte de transformation des moyens de communication au profit du numérique, de la recherche de réduction de cout constante et du profit.

« Le coté humain du métier en prend un sacré coup ! »

Oui et c’est bien regrettable. Le facteur tel que tout le monde l’a en mémoire, est l’homme de tous les jours, parfois mal aimé lorsqu’il distribue des factures, parfois attendu sur le pas de la porte pour récupérer les missives amoureuses et autres services rendus.

Comme je le disais, le métier de facteur est très ancré dans la famille. Mon beau-père a été facteur, mon mari a suivi cette lignée. Mais nous avons eu aussi une tante et un oncle qui ont travaillé à La Poste, celle que tout le monde connait par ses couleurs bleue et jaune, ainsi que des cousines. Soit 7 personnes sur 2 générations : La famille PATY est bien connue dans le département postal d’Eure-et-Loir !!

Etre facteur a des avantages :

=> être incollable coté géographie. En effet dans la deuxième partie du XXème siècle, il fallait passer un concours postal dont une épreuve portait sur les régions, les départements, les préfectures et sous-préfectures.

=> Connaitre et reconnaitre tout le monde. Partout où vous vous promenez, le facteur reconnait les gens, même à des centaines de kilomètres de votre propre domicile, il reconnaitra forcément quelqu’un dans la rue !!

Mais cela peut aussi avoir quelques inconvénients :

=> Le revers de la médaille , c’est que tout le monde connait et reconnait son facteur, on l’interpelle dans la rue, dans les magasins. Et comme le facteur est humain et courtois, il s’arrête 2-3 minutes pour discuter, prendre des nouvelles. Bref une sortie classique peut prendre des heures !! Imaginez-vous une ballade dans une brocante dans la commune où votre époux est le facteur !!!

« On dirait du vécu tout ça ! »

Ah oui là, je parle de ma propre expérience !!

« Ah mon tour de parler de ma jeune expérience de vie avec un facteur à la maison !!! Quel est le comble du facteur ? »

Dis nous ?

« Il ne connait pas le prix d’un timbre et il n’en a jamais sur lui ! De quoi le rendre timbré quand on lui pose la question ! »

Sacré Sydney !

« C’est le privilège des facteurs. Ils connaissent le nom de tout le monde et personne ne connaît le leur » Marcel Pagnol

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :