A la recherche du Sosa 2021 !! (4)

#Sosa 2021

Rafraichissons nos esprits : Nous sommes partis ensemble à la recherche de notre ancêtre Sosa 2021 en début d’année, nous avons ensemble fait des calculs, lancé des recherches, établi des faits, contrôlé des données.

Besoin d’une relecture ? pas de souci, les précédentes publications sont ici :

Bref après tout cela, nous savons que le Sosa 2021 est une une femme de la génération XI, mère de Jean Baptiste TAINIER et qu’elle porte le nom de Marie Françoise DUPUIS. Mais qui est-elle vraiment ?

L’acte de baptême de son fils qui a eu lieu le 28 Octobre 1756 à Fontenay-Torcy dans l’oise, nous apprend peu de chose si ce n’est qu’elle est mariée à Louis TAGNIER ( ou TAINIER comme noté sur l’acte de décès du fils). Il nous reste donc qu’à feuilleter à reculons le registre de Fontenay Torcy dans l’Oise pour espérer y trouver un acte de mariage correspondant. Ce type de recherche peut s’avérer fastidieuse surtout si le mariage a eu lieu dans une commune voisine. Dans l’hypothèse où « les règles » d’union de l’époque ont été respectées, le mariage a du avoir lieu au moins 9 mois avant la naissance du petit Jean Baptiste soit au environ du début de l’année 1756.

La chance nous sourit et l’acte de mariage a bien eu lieu à Fontenay-Torcy en 1756, le treizième jour du mois de Janvier. Bon accrochez vous, l’écriture est très tassée, certaines lettres disparaissent. Vous êtes prêts, tout le monde a sa loupe à la main ?

Le Voici :

Ainsi nous apprenons qu’au moment de son mariage, Marie Françoise était orpheline de son père Louis Dupuis. sa mère se prénommait Madelaine FIONACHE ( ou TIONACHE). Nous apprenons également qu’elle était domestique dans une commune voisine, Gerberoy et âgée de 22ans.

Il y a bon nombre de petits détails intéressants dans ce document si l’on arrive a décrypter l’écriture. Notamment la précision de les parents sont de cette paroisse et son age. Au vue des précisions portées dans la rédaction de cet acte, nous pouvons retenté la chance en cherchant son acte de baptême 22 ans plutôt. Soit, après quelques pages de lecture nous découvrons que Marie Francoise DUPUIS a été baptisée le 08 Novembre 1734, toujours à Fontenay-Torcy :

Mais ce qui attire mon attention dans l’acte de mariage, c’ est l’information faite aux témoins des peines encourues établis par l’ordonnance de 1697 en cas de fausses déclarations. Mais quelle est cette ordonnance ? Qu’en est il exactement ?

En mars 1697, Louis XIV publie un édit concernant les formalités qui doivent être observées dans les mariages.

Aux solennités déjà requises par l’Église sont adjointes les formalités prescrites par cette Ordonnance : Innovant, l’Édit « pour les formalités de mariages » de mars 1697 étend les règles légales de la clandestinité matrimoniale à des pratiques frauduleuses caractérisées par le recours multiforme au faux « en écritures » (altération, contrefaçon ou fabrication de faux actes), « par faits » (supposition de personne) ou « par paroles » (faux témoignages). Elle dénonce ainsi le rôle des curés célébrant « sciemment et avec connaissance de cause des mariages entre des personnes qui ne sont pas effectivement de leurs paroisses » (art. 3), des complices « qui auront supposé être les pères, mères, tuteurs ou curateurs des mineurs pour l’obtention des permissions de célébrer des mariages », ou des témoins certifiant « des faits qui se trouveront faux à l’égard de l’âge, qualité et domicile de ceux qui contractent » (art. 4). Enfin, le domicile matrimonial est soumis à des conditions plus contraignantes : six mois à un an de résidence sont imposés aux conjoints ne se mariant pas dans leur paroisse d’origine, tandis que les mineurs sont, quelle que soit leur résidence effective, domiciliés de jure dans la paroisse de leurs parents (art.1) source : http://www.cairn.info

Ainsi cette ordonnance rappelle à tous les règles à respecter pour officialiser un mariage et les peines encourues pour lutter contre les mariages clandestins. Pour plus de détails et d’informations, vous pouvez consulter le document suivant : http://agfh59.free.fr/1ere%20partie%20-%20Lois%20et%20ordonnances%20ecclesiastiques%20-%20V1.pdf

Ainsi par un simple d’acte de mariage, nous en apprenons un peu plus sur la situation sociétale de cette époque.

Il y a encore pleins de chose a découvrir sur cet ancêtre. Mais je pense qu’avec ses 4 articles, vous avez parcouru la majorité des recherches que la généalogie demande, le contrôle des informations, la lecture des documents parfois difficile et surtout le temps que cela peut demander.

Mais quand on aime, on ne compte pas, n’est-ce-pas ?

A bientôt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :