#RDV Ancestral : Une veillée pas comme les autres

#RDVAncestral, Lignée BATY , Génération V, Sosa 28

J’ai raté le RDV Ancestral du mois d’Aout, faute de recherches, faute de trouvailles généalogiques, par manque de temps ou tout simplement parce qu’aucune rencontre n’a eu lieu. Peut-être un peu tout cela à la fois, c’est ainsi.

Je me couche donc après les lectures des textes de mes amies généalogistes, les enviant un peu.

Je me retrouve dans une chambre funéraire où défile une famille en deuil, je reconnais beaucoup de monde dont mes parents. Personne ne me voit.

« Que t’arrive -t-il donc ma petite? »

Cette voix tremblotante vient d’un chaise au coin de la salle. Je jette un rapide coup d’oeil autour de moi et j’aperçois un calendrier qui attire mon regard : Nous sommes en 1994.

Je viens m’assoir près de cet homme si amaigris qui me regarde et attend une réponse à sa question. D’un coup, je le reconnais ! C’est lui, mon arrière grand-père maternel, Marie Charles Alfred BATY.

« Je regrette de ne pas avoir pris le temps de parler avec les générations qui s’en vont maintenant trop vite. J’aurais tellement de questions à leur poser aujourd’hui. »

« Ah oui ! Et lesquelles par exemple ? »

« J’aurais aimé par exemple connaitre ton enfance, papy. Et comment as-tu rencontrer Claire Albertine MARCHAL ta femme ? ou encore, comment as-tu vécu les moments forts de l’Histoire que tu as traversé ? »

Alfred est né à l’aube du XXème siècle le 15 Novembre 1899 à Bassuet, dans un petit village de la Marne dont le nombre d’habitant ne dépassent pas 400 âmes. Il épouse Claire Albertine MARCHAL en 1924 originaire du village d’à coté, Changy. Ensemble ils ont eu 5 enfants.

« tu es bien curieuse. » me répond-t-il. « Cela n’aurait pas changé grand chose que tu saches tout cela tu sais, c’est comme ça. Dans la vie, il faut accepter les choix que l’on fait, vivre avec, c’est tout. »

« Mais tu aurais eu tant de choses à m’expliquer à m’ apprendre… »

« Les mentalités d’aujourd’hui changent bien vite. Avant on n’étalait pas ses souffrances, ses sentiments. On pleurait nos morts en silence dans la maison familial même si des amis proches faisaient des visites. Tout cela se faisait dans l’intimité du silence. On ne se plaignait pas. La vie apportait son lot quotidien de difficultés, de souffrances mais aussi parfois des moments de joie, de fierté. Mais cela aussi, on le vivait dans l’intimité de la famille.

Voilà, c’est la FAMILLE qui vivait chaque instant au moment où il arrivait, moment subi ou voulu ou provoqué. Peu importe, on le vivait et le lendemain on avançait, on passait à autre chose. A quoi bon chercher à savoir comment nous vivions dis-moi ? »

« S’inspirer du passé pour construire un avenir me semble important. Tu vois, cela évite de refaire les même bêtises que dans le passé, de subir les même moments de souffrance. »

« Alors, si je dois t’aider à ça, inspire toi que d’une seule et unique chose : L’Amour de ta famille. Malgré la séparation, les distances, malgré les conflits, chacun porte en lui l’amour de sa famille et doit en donner tout autant. »

« Comment ? »

« A travers la fierté que tu verras dans le regard de tes parents, de tes grands-parents ; dans celui de tes frères et sœurs, peut-être aussi de tes cousins et cousines ; mais surtout scrute le regard de tes enfants, tous les jours, tu y verras de la fierté et de l’amour qui débordent de leur cœur. »

Un silence s’installe, je reste pensive à coté de mon arrière grand-père ou plutôt devrais-je dire à coté de son âme. Car aujourd’hui nous sommes le 17 Mai 1994 : Ce jour là, j’ai fait le choix d’aller à une épreuve comptant pour mon parcours scolaire alors que l’on enterrait mon arrière grand-père Marie Charles Alfred BATY, celui avec qui j’ai eu la chance de partager quelques bons moments dans la cour de sa ferme. J’aurais aussi tant aimé pouvoir l’accompagner pour son dernier voyage.

Aujourd’hui, 17 septembre 2021, à travers le RDV Ancestral, j’ai pu vivre une veillée funèbre aussi mystérieuse que fantastique à ses cotés.

  6 réflexions sur “#RDV Ancestral : Une veillée pas comme les autres

  1. Dominique Lenglet
    19 septembre 2021 à 18 h 31 min

    un texte plein de sensibilité et d’amour. Bravo et merci Christine. Ah si c’etait si facile à mettre en pratique….

    Aimé par 1 personne

  2. Vallee Catherine
    19 septembre 2021 à 9 h 53 min

    Jolie texte merci
    Le dim. 19 sept. 2021 à 09:51, Vallee Catherine a écrit :
    > Joli texte merci > > > Le sam. 18 sept. 2021 à 18:27, Au Coeur du Passé

    Aimé par 1 personne

  3. Vallee Catherine
    19 septembre 2021 à 9 h 52 min

    Joli texte merci

    Aimé par 1 personne

  4. 19 septembre 2021 à 9 h 21 min

    Belle rencontre !

    Aimé par 1 personne

  5. 18 septembre 2021 à 23 h 03 min

    Très beau rdv 😊

    Aimé par 1 personne

  6. 18 septembre 2021 à 20 h 14 min

    Il a tellement raison de s’attacher au regard des siens. Jolie rencontre

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :