K comme « K »abaretier

#ChallengeAZ

« Oh la fôte d’orthographe !!!! ça fait mal à mes yeux !! »

Sydney !! arrête de miauler pour pas grand chose !! Essaie donc de trouver un métier avec la lettre K dans notre généalogie. Alors ? Il fallait bien que je ruse un peu ! Lis, tu vas surement apprendre des choses.

Les cabaretiers existent depuis la nuit des temps sous des termes différents. Ils appartenaient à la corporation des marchands de vin. Diverses ordonnances ont réglementées la profession allant jusqu’à interdire de servir de la viande durant les périodes de carême, ou de servir à boire durant les offices religieux du dimanche.
Ce corps de métier remonte à mars 1577 lorsque le roi Henri III donna des règlements communs aux marchands de vin, aux taverniers, aux cabaretiers, et aux hôteliers.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k97466862/f1.item.zoom

Parmi les ordonnances, on en trouve de bien curieuses comme celle-ci : le cabaret était un lieu public, ouvert pour la commodité des étrangers d’où étaient exclus les habitants du village ; surtout les gens mariés et leurs domestiques. Il était dit que les hommes en voyage était moins enclins à la boisson dans les lieux où ils voyageaient qu’à leur domicile.


« Elle est bien bonne celle-là !! »


La différence entre un cabaretier et un tavernier est que le second ne pouvait vendre que du vin à emporter, tandis que le premier avait aussi possibilité de servir à table, un repas plus ou moins frugal. Le cabaretier est le précurseur du restaurateur.


« la taverne gauloise, une sorte de Drink-truck !! »


Ces lieux, que certains nommeront parfois lieux de perdition, sont aussi des espaces de transgression, d’agitation politique et syndicale où se diffusent parfois des écrits subversifs. Ce sont également des lieux où l’on apprend les dernières nouvelles de la région, des villages. Parfois il deviennent des lieux, où les plus miséreux cherchent à oublier leurs peines pour un moment.

Ce corps de métier apparait dans 2 branches bien distinctes :

=> L’une est de Vendée (Génération VII, Sosa 202-203, Lignée HOUEL) : Un « cousinage virtuel » m’offre la joie de vous guider vers un blog et un article vous racontant la vie de nos ancêtres communs : Rose Marie MARTINEAU et ses parents Rose ROBIN et Louis MARTINEAU : le blog de « De moi à la Généalogie » de notre ami Fred de la Richardière : https://ponfred.blogspot.com/search?q=martineau

=> La seconde lignée trouve ses origines au Luxembourg (Génération IX/X -Sosa 452/904-905 – Lignée BATY) : le grand père de Marie Clémence BOES, Guillaume BOES était originaire de Bertrange, né le 14 Avril 1780 dans cette petite commune du Luxembourg. Marie Clémence est la grand-mère de mon arrière grand-père Marie Charles Alfred à qui j’ai déjà dédié un #RDVAncestral : https://aucoeurdupasse.com/2021/09/18/rdv-ancestral-une-veillee-pas-comme-les-autres/

La seigneurie de Bertrange est acquise en 1548 par le Gouverneur Pierre Ernest Mansfeld pour être revendue en 1562 à Madeleine de Schauwenburg. Vu la proximité de la forteresse de Luxembourg, le château (castrum Bretenghes) et le village de Bertrange ont été dévastés et brûlés à plusieurs reprises lors de guerres et à la suite d’actes de brigandage. La peste, compagne permanente de la guerre de 30 ans (1618-1648), a réduit le village de Bertrange en 1636 à 55 maisons, dont 38 seulement en état habitable. La perception de la dîme, ainsi que les corvées, ont contribué à maintenir les citoyens bertrangeois dans la pauvreté et la misère.

Avec la période autrichienne (1714-1795), le sort des habitants du village s’est amélioré et en consultant la liste établie en 1766 pour le cadastre dit « de Marie-Thérèse », nous retrouvons les noms des anciens Bertrangeois, dont la consonance peut paraitre familière aujourd’hui.

Guillaume a quitté sa terre natal pour se rendre dans la Marne à Sainte Ménéhould où il épouse Marie Louise BOURGEOIS le 08 Août 1809. A l’occassion de la naissance de son fils Jacques ,en décembre 1810, Guillaume est noté en tant que Cabaretier.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :