Sylvestre ANDRY

#GeneaSaint

Il y a des saints que l’on connaît par cœur, rien qu’en les citant on connaît la date à laquelle ils se rapportent : Saint Valentin, Saint Jean. La Saint Sylvestre en fait partie.

De ses origines diverses, la saint Sylvestre symbolise essentiellement le passage à l’an nouveau, celui sur lequel il faut attiré le bon œil en faisant du bruit le soir, à la veille du nouvel an, pour faire fuir les mauvaises récoltes, les mauvaises nouvelles et attirer la chance, le bonheur et la sérénité dans les foyers.

Mais comment nos Ancêtres fêtaient-ils cela ? C’est une question à creuser à laquelle je n’ai pas la réponse aujourd’hui mais une chose dont je suis sure, c’est qu’aujourdh’ui, je célèbre deux Sylvestre.

Partons en 1681, le 16 Juillet à Chevilly, Marie Josse 41 ans, pousse un cri d’une telle intensité que son mari en tremble de frayeur à la porte d’entrée de la maisonnée : Jean ANDRY Le Jeune sait qu’il ne doit pas franchir cette porte mais pourtant il a tellement peur que tout se passe mal. Puis un cri de bébé retentit, ce cri est salvateur et déjà Jean danse de joie avec son petit dernier dans les bras et trépigne déjà d’impatience de voir son épouse et son nouvel enfant.

Fille ou garçon, à cet instant peu importe !!

Aussitôt né, aussitôt baptisé, le nouveau né est un garçon et il portera le prénom de Sylvestre !

37 ans plus tard à Orly, devant nouvelle maisonnée, un jeune homme trépigne dans le froid hivernal. C’est Sylvestre. Sa femme, Marie RENOULD va bientôt donner naissance à leur troisième enfant. Il prie pour que tout se passe pour le mieux, ils ont déjà perdu un petit 3 semaines avant. Si le petit ne devait pas voir le jour, sa pauvre femme ne s’en remettrai jamais. Il rentre dans la cuisine pour se réchauffer un peu en ce 31 janvier 1718, il fait point chaud dehors. Son père Jean est au coin de la cheminée, la larme à l’oeil, lui aussi il entend le cri de délivrance de sa bru et il se souvient… Il regarde son fils et lui dit :  » ta mère aurait tellement été fière ». Oui, celle qui lui a donné la vie s’en est allé au paradis 4 ans avant.

Les pleurs arrivent, pleurs du petit être peloté, larmes de bonheur du jeune père, larmes de fierté du grand-père, pleurs de joie pour cette nouvelle vie qui vient de voir le jour.

C’est un garçon !!! Sylvestre sera son prénom !! Il sera aussi digne de son père et de son grand-père, courageux, travailleur, volontaire.

12 mois plus tard, Jean ferme les yeux… Il aura connu deux Sylvestre, et il en était fier.

De retour dans ce monde du XXIème siècle, on espère tous que l’avenir nous apportera toujours quelque chose de mieux, de plus positifs que ce que le passé nous a fait vivre. J’ai trouvé ce dicton, ce matin, qui m’a fait sourire mais qui est plus vrai que jamais !!

A tous, profitez pleinement de tout ce qui vous ai offert car  » Chaque Saint-Sylvestre sonnée, nous fait plus vieux d’une année « 

Navigation des articles

  3 réflexions sur “Sylvestre ANDRY

  1. Charlotte
    2 janvier 2021 à 19 h 13 min

    C’est marrant je prend quelques instants pour fouiner sur le blog et le premier article que je lis est celui la, totalement par hasard en ce début d’année. J’ai hâte d’aller lire les autres articles

    Aimé par 1 personne

    • 2 janvier 2021 à 19 h 14 min

      Il n’y en a pas encore beaucoup car j’attends que les livres arrivent mais j’en ai pleins dans ma tête 🙂 !!

      J'aime

  2. Christiane Bruneau
    31 décembre 2020 à 15 h 45 min

    Très belle histoire et si bien contée!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :