Notre petit lapin familial avec ses … 21 enfants

#LeMoisGeneatech,#SaintValentin Génération  8, Sosa 214, Lignée ANDRY.

Bienvenue dans la famille de Mathurin François HULLIN !

Mathurin est né le 23 Avril 1813 à Lombron dans la Sarthe. Cultivateur et propriétaire de terres, il contracte un premier mariage avec Céleste CALLU, née le 09 janvier 1814, le 05 Octobre 1835 à Lombron. De cette première union naitra une fratrie de 11 enfants entre 1836 et 1852.

Parmi cette fratrie, on remarque une enfant décédée à l’âge de 6 mois : La mort des nourrissons était fortement élevée au milieu du XIXème siècle comme nous avons déjà pu le remarquer.

En 1853, Céleste perd la vie le 29 Janvier, à peine âgée de 39 ans, mais on peut facilement supposer que la charge de famille et la succession de toutes ses grossesses lui ont rendu la santé fragile. Deux jours après, une de leur fille meurt également. Les deux actes de décès seront malheureusement inscrits sur les registres l’un à la suite de l’autre.

Cause de ces décès plausible : Une maladie familiale, un accident ?  Ou encore plus plausible le décès de l’enfant non allaitée pendant ses premières heures de vie a pu l’affaiblir et le temps de trouver une mère nourricière en pleine campagne Sarthoise lui a valu la perte de la vie.

Le petit dernier est à peine âgé d’un an lorsque Mathurin François se retrouve veuf seul pour élever 9 enfants.

Mais notre père de famille met peu de temps à reconquérir une femme puisque que le 11 septembre 1854 nait d’une relation extra conjugale des jumeaux Eugène Alexandre et Françoise, déclarés BROSSART à la naissance, de Marie BROSSART. Soit à peine plus de 9 mois après le décès de son épouse. (Si l’on suppose que la grossesse s’est passée de manière tout à fait normale.)

Un nouvel enfant BROSSART nait en 1856 avant qu’un mariage, célébré le 26 mai 1856 à Lombron ne vienne officialiser la situation et reconnaitre la légitimation des enfants naturels.

Extrait de l’acte de mariage entre HULLIN Mathurin et BROSSART Marie légitimant 2 enfants.

Et ainsi s’agrandit la famille : le couple HULLIN – BROSSART aura 10 enfants dont un nourrisson mort-né en 1857 et notre ascendant Augustine Marie qui ouvrira les yeux toujours à Lombron le 02 Décembre 1860.

Oui, vous avez de bons yeux, au total Mathurin François aura eu 21 enfants avec deux épouses !!! C’est notre petit lapin familial !!

Vue la situation familiale complexe de notre Mathurin HULLIN, le contrat de mariage établi avant ses épousailles avec Marie BROSSART était essentiellement fait pour protéger les enfants qu’ils soient nés, légitimes, naturels ou à naître. Le contrat de mariage est passé à Montfort (72) le 25 Mai 1856 chez Maitre Chevallier.

Page de garde du contrat de mariage.
Extrait du contrat de mariage précisant que HULLIN Mathurin est veuf avec 9 enfants mineurs.

Il est constitué de 11 articles : Les articles 1 et 2 précisent les conditions du futur mariage et la réglementation de la loi selon le choix des époux.

Les articles 3 et 4 annoncent l’apport de chacun dans la vie en communauté. Les articles suivants donnent toutes les précisions nécessaires en cas de décès de l’un des 2 afin de protéger au mieux les enfants issus du premier mariage et de leur vie commune.

L’article 11 prête à sourire car la formulation tente de démontrer l’amour d’une femme pour son homme et futur mari, ce qui pour l’époque était grandement remarquable et peut être même un peu culotté mais, il est vrai, que lorsqu’on relit ces mots en 2021, « une preuve d’amitié », l’expression fait sourire, et peut démontrer, pour les plus féministes, une forme de soumission de la femme.

Mais c’est tellement touchant cette démonstration d’amour dans un acte très officiel.

Article 11 du contrat de mariage entre Mathurin HULLIN et Marie BROSSART.

« La future épouse déclare donner au futur une preuve de l’amitié qu’elle a pour lui, lui fait par en présente donation entre vif … et irrévocable…en la meilleure forme que donation promise de faire cet acompte :

1 de sa garde-robe dont il est dessus parlé.

2 de la toute propriété de jouissance d l’universalité des biens meubles et immeubles… (illisible).

Extrait de mon ouvrage « Au coeur du Passé ».

  7 réflexions sur “Notre petit lapin familial avec ses … 21 enfants

  1. wolfram2011
    9 février 2021 à 18 h 53 min

    21 ça fait beaucoup quand même… La petite fille morte deux jours après sa mère venait de naître? Quel âge avait-elle?
    Au passage : jolie frise ^^

    Aimé par 1 personne

    • 9 février 2021 à 19 h 02 min

      Merci !! Oui , cela fait beaucoup, j’ai été bien surprise ! Mais à l’époque, il n’y avait aucun moyen de contrôler les grossesses, donc cela peut paraître tout à fait naturel. La petite avait 11 ans. Elle s’appelait Céleste comme sa sœur décédée à 1 mois et sa mère. Il peut y avoir plusieurs raisons à ces décès consécutifs, mais je ne me suis pas encore penchée sur la question.

      Aimé par 1 personne

  2. Dominique Lenglet
    8 février 2021 à 20 h 43 min

    Alors là, difficile de rivaliser avec le score de 21. Tu as trouvé ton sujet hors norme !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :